blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

bleuvoyelle

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

l'écriture au quotidien et ses difficultés

Blog dans la catégorie :
Littérature

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

bleuvoyelle

www.rdvdaffaires.fr, le club d'affaires privé

Le 15/09/2013

Sur une idée de Bleu Voyelle, qui a toujours pensé qu'un centre d'affaires avait beaucoup de demandes de ses clients à satisfaire, d'un côté ; et des professionnels à même de pouvoir répondre à ces besoins de l'autre. Pourquoi ne pas les réunir ?

la réalité du réseau dans les affaires avec www.bleuvoyelle.fr et rdvdaffaires.fr


 
⇒ Plus de missions
⇒ Plus de chiffre d’affaires
⇒ Plus de visibilité
⇒ Plus de connaissances
⇒ et de reconnaissance...

faut-il plus pour vous convaincre de la force commerciale supplémentaire à votre portée ? 

 

Comment se créer une nouvelle carrière professionnelle

Le 15/09/2013

L'accueil, Bleu Voyelle Massy centre ville.

 
Bonjour,
 
Vous avez pris connaissance de nos activités et vous pensez à être un partenaire indépendant, de notre société dans un ou plusieurs de nos domaines de compétences. et sous licence de nom BLEU VOYELLE.
 
Présentez-vous par le moyen de la rubrique "contact", par fax, par courrier...

C'est un vrai modèle d'affaires que nous vous proposons, sans commune mesure avec d'autres franchises très dispendieuses.

Pour recevoir notre dossier d'information préalable à la création d'un centre d'affaires sous licence de marque Bleu Voyelle ainsi que le modèle d'affaires, adressez-nous :
. photocopie de votre pièce d'identité,
. votre CV signé, une lettre motivant votre intérêt pour une activité de centre d'affaires,
. une lettre d’engagement formel à ne pas utiliser les éléments fournis à des fins de concurrence durant 18 mois, quel que soit l'endroit,
. le lieu d’implantation envisagée, (vill + 50 000 hab./ville-Préfecture/ville-sous Préfecture). Un seul partenaire BLEU VOYELLE par ville dans la même activité. 
. un chèque de 140 € TTC (déductible si création de votre entité en licence de marque BLEU VOYELLE). 


Selon les éléments personnels que vous aurez fournis, notre direction pourra vous contacter pour un échange sur :
1/ votre adéquation homme ou femme/projet (minimum bac + 2 préférable)
2/ les attentes de Bleu Voyelle et les vôtres. 

Pour concrétiser votre approche dans la création d'un centre d'affaires sous licence de marque Bleu Voyelle, nous vous ferons parvenir le dossier d'information préalable qui vous permettra d'avancer dans votre démarche pour intégrer le "modèle d'affaires BLEU VOYELLE" à votre futur établissement sous licence de marque BLEU VOYELLE. 

Ce dossier regroupant les principaux éléments à mettre en place - et pour la plupart fournis dans la prestation Bleu Voyelle - lors de la création d'un centre d'affaires, coûte 117,05 € HT, soit le montant du chèque demandé TTC. 

Cette participation prouve d'une part votre implication dans votre future implantation d'un centre d'affaires Bleu Voyelle, ce qui n'est pas anodin. Et, d'autre part, nous permet de juger du sérieux de vos intentions à l'égard de notre travail préparatoire à votre implantation et de notre marque. 

Ce montant est récupérable par déduction de la licence de marque.
La facture sera jointe à l'envoi des documents. 

La licence de marque BLEU VOYELLE coûte 10 000 € HT à la signature avec royalties de 1.5 % du CA réalisé chacune des trois années suivantes et 2 % pour les années suivantes. 
  
La durée de la licence est de 6 ans, ce qui est en adéquation avec la durée de l'agrément de domiciliataire. Elle est renouvelable comme l'agrément


La licence de marque Bleu Voyelle est une société et un modèle économique "clé en main" qui vous font gagner temps et argent tout en vous laissant la latitude de choisir votre local, son aménagement, vos activités, votre fonctionnement, votre réseau d'affaires. Vous êtes parfaitement maître de vos choix, de vos revenus, sans ingérance de notre part. Néanmoins, nos conseillers qui sont spécialistes de leur domaine d'activité peuvent vous guider. 

Bien cordialement.
                          La Direction Bleu Voyelle
 

 

Le 15/09/2013

Avec quelques partenaires, nous lançons un salon des CE. Celui-ci se déroulera le jeudi 26 septembre 2013 à bord d'une péniche à quai devant la bibliothèque François Mitterrand à Paris 13ème.

D'autres salons existent, tous plus onéreux les uns que les autres ; le nôtre a l'avantage d'être organisé et donc autofinancé par les exposants eux-mêmes. Chacun amène sa participation et son activité.

Il y aura bien sûr des conférences et des débats et des animations et des dégustations tout au long de la journée mais sans cet aspect mercantile, avec les commerciaux qui vous approchent et vous accrochent.

De plus, sur le stand de Bleu Voyelle, nous avons pensé quelques surprises : "qui dira après cela, que la rédaction des PV de sessions et des comptes rendus de commissions, c'est triste ! c'est fastidieux ! 
De fait, c'est un métier que d'écouter, que de transcrire en langage lisible, que de rédiger des comptes rendus, en toute impartialité et en complète confidentialité.

à suivre...

 

Le 07/09/2012

Bleu Voyelle dans  « Réussir en Essonne »

http://www.reussir91.com/actualite/8463/bleu-voyelle-massy-premier-espace-de-co-working-en-essonne

 

le co-working, la nouvelle génération des centres d'affaires

Le 14/04/2012

Les métiers ont évolué, parfois même se sont créés pour répondre et exploiter les nouvelles technologies ; les anciens métiers ne sont pas en reste, puisque nous voyons émerger la nouvelle génération des artisans, ceux qui fréquentent les centres d'affaires, les clubs d'affaires, les autres métiers. Il arrive qu’un maçon loue un bureau pour négocier avec son client ; cela lui donne un avantage : le client vient chez lui !

La demande s’exprime différemment : nos clients et leurs propres clients recherchent plus de convivialité, des espaces agréables comme un salon d’accueil  – même si on ne vient faire qu’une photocopie, que passer un fax.

Dans les nouveaux centres d’affaires, on peut aussi consulter ses emails gratuitement car cela ne prend que quelques instants et sur un poste mis à disposition.

Côté du centre d’affaires, il s’y retrouve car sa téléphonie, son adsl sont en illimité et vous reviendrez pour une photocopie puis pour cent ou pour louer un bureau avec téléphone ou pour faire une journée de co-working.

Le co-working, c’est la rupture avec le passé ! FINI le prix au m2 occupé, FINI le secrétariat figé derrière une banque d’accueil,  FINIS les  frais téléphoniques comme à l’époque de l’opérateur historique : tout est fluide, tout circule dans les nouveaux centres d’affaires.

Exit le coin café exigü ou le coin où on n’a pas le droit de manger ou de boire… après tout, c’est votre ordinateur sur lequel vous travaillez et si vous voulez manger tout en travaillant, cela vous regarde !

Le co-working, c’est le bureau partagé, le bureau collectif. Un jour, vous pouvez être seul(e) toute la journée dans un bureau et le lendemain le partager avec deux personnes que vous ne connaissiez pas auparavant mais qui peuvent à partir de cet instant-là, devenir des relations professionnelles. Déjà si vous êtes là, c’est que vous avez les mêmes habitudes de travail, que vous avez compris l’attrait du « co et du net-working ». Bien sûr votre centre d’affaires est en wifi et ne vous fait pas payer les prestations qu’il ne paie pas, juste des frais de fonctionnement (électricité, chauffage, loyer, gardien…). 

Si le centre d’affaires doit s’y retrouver– car c’est avant tout une société commerciale -  l’offre de l’illimité doit aussi servir le client en faisant considérablement baisser le coût des prestations.

Déjà il faut rompre la routine du centre d'affaires : le gérant doit penser collectivité « je gère l’espace collectif » et non « je mets à disposition de mes clients des prestations toutes payantes et je gère le personnel du centre » !

Ce nouvel esprit, c’est donc offrir des espaces décloisonnés, travailler soi-même dans un espace sans bureau, la secrétaire moderne est « volante » et non « rond de cuir ». Dans notre centre d’affaires, même le responsable entre dans la démarche du co-working et si vraiment un entretien se doit d’être confidentiel, l’espace existe et peut être réservé de  15 en 15 minutes.

Car, tout va très vite maintenant, un entretien de 15 minutes est déjà bien long.
Avez-vous tenté l’expérience de vendre votre produit en trois minutes, le temps d’un sablier ? voire votre activité cible en une minute, le temps pour l’ascenseur de l’immeuble où vous avez rendez-vous, de vous conduire à l’étage auquel vous devez sortir ? car, si ce jour–là, c’est le Pdg que vous avez à convaincre dans l’ascenseur, il vaut mieux être prêt  d’autant que ce n’est pas avec lui que vous avez ce premier rendez-vous !

 

Pour revenir au co-working, nous aimons assez la notion de « cluster »  qui est un  espace réel ou virtuel de mise à disposition d’information, de mise en commun de moyens, d’intégration des stratégies diverses.

Chacun peut venir s’exprimer, adhérer à cet esprit. Nous formons déjà un petit groupe de professionnels axés actuellement B to B, comprenez : entreprises qui s’adressent à des entreprises ; cela en complément du B to C (consommateur en français) que nous développons différemment.

Alors, tandis que d’autres parlent encore de réseau, d’ateliers ou de non-conférence  nous parlons pragmatisme : venez petit-déjeuner avec nous, venez co-worker, venez pratiquer : nous partagerons notre portefeuille de professionnels soit travaillant dans votre domaine d’activité, soit pouvant vous soutenir administrativement (formalités, assurances, comptabilité, secrétariat, communication, RH, téléphonie…)

C’est là tout l’esprit du co-working  et si nous sommes novateurs, c’est pour l’intérêt de la collectivité, du centre d’affaires nouvelle génération.

Et, dans un domaine quand on est les premiers, on essaie de garder une longueur d'avance et pour cela, il faut se renouveler sans cesse ;  ce qui est plus facile collectivement : cela démultiplie les idées. Après le coordonnateur – qui n’est plus un directeur – applique les nouvelles orientations.

À chacun de devenir l’un des leaders de notre centre d’affaires.

Bien cordialement.
Joyce CHAPUY